La fausse couche

Lorsque la douleur psychologique s’ajoute à la douleur physique. Une douloureuse épreuve à laquelle nous ne sommes pas préparé.e.s. La fausse couche précoce ou non est vécue différemment par chaque femme et chaque couple : envie d’être seul.s, envie de pleurer, ou au contraire envie d’en parler, de se changer les idées..  

Ce n’est pas rien, il faut parfois du temps, beaucoup de temps pour arriver à l’acceptation en passant par la douleur, la peine, la colère. La fausse couche est encore un sujet tabou dans notre société. 

Certain couple ou certaine femme sont obligés de vivre cette expérience seul(e) ou en silence car la grossesse n’était pas encore révélée.  

Dans ces moments, il est important que vous puissiez prendre du temps pour vous retrouver. 

Vous n’êtes pas seul(e)(s), Naissance We care est à votre écoute. Des psychologue, des doulas, des sages-femmes sont là pour vous. Parfois les mots ne sont pas nécessaires, vous pouvez également choisir d’être accompagné par un massage proposé par Mélanie de @commeuneenviedefraise 😊

Texte : @wilhelmineklug

Photo: @sabrinasoavephotographie

Posts created 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut